Actualités > Savoie

« LE BOIS POUR RÉPONDRE AUX ENJEUX DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE » : UNE FORMATION POUR LES ÉLUS DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES COEUR DE SAVOIE
Le 29 novembre dernier une formation à destination des élus de la Communauté de Communes Cœur de Savoie était organisée à Saint Pierre de Soucy par l’association des communes forestières et le territoire. L’objectif étant d’apporter un éclairage sur l’utilisation du bois comme énergie de demain.

En effet, la prise de conscience accrue des enjeux environnementaux, en lien avec les effets du dérèglement climatique, ainsi que la raréfaction annoncée des énergies fossiles, ont pour conséquence de redynamiser l’intérêt pour le bois comme source d’énergie renouvelable.

Le territoire de la Communauté de Communes Cœur de Savoie s’inscrit pleinement dans cette évolution, et s’engage, dans le cadre de sa démarche TEPOS (Territoire à Energie POSitive), à saisir l’opportunité du bois énergie afin de satisfaire ses besoins énergétiques à hauteur de 40Gwh, soit 15% de ses besoins énergétiques à l’horizon de 2030.

Plusieurs retours d’expériences de projets bois énergie en fonctionnement ou en projet ont d’abord permis d’appréhender le sujet et de mettre en avant les freins et les atouts des différentes démarches. La commune de St Pierre de Soucy a démarré en faisant visiter sa chaufferie automatique au bois déchiqueté avec un fonctionnement en circuit fermé. Puis ce fut le tour de la commune de Saint Jean de la Porte qui a fait un retour sur sa chaufferie automatique aux granulés. Enfin, le projet de réseau de chaleur biomasse de plus grande ampleur de la commune de Montmélian a été présenté.

Après ses différents exemples, des intervenants se sont exprimés sur l’utilisation de l’énergie bois dans le cadre de la labellisation TEPOS du territoire. Les objectifs fixés par le territoire ont été rappelés et mis en parallèle avec la ressource disponible à la fois à l’échelle régionale, départementale mais aussi locale. Ensuite des informations concernant les étapes et les facteurs de réussite pour installer une chaufferie bois sur sa commune ont été apportées par l’ASDER. Enfin la soirée d’information s’est terminée sur les conséquences que cela peut avoir sur les espaces forestiers mais également les circuits d’approvisionnement actuels.

REVENIR A LA PAGE PRECEDENTE