Actualités > Isère

DÉBUT DE LA MISE EN œUVRE D'UNE STRATÉGIE FORESTIÈRE INTER-TERRITORIALE
Six : c’est le nombre de territoires qui ont se sont engagés dans une démarche de travail inter-territorial, regroupant ainsi 4 des 8 stratégies forestières existantes en Isère (voir carte). Pilotée par la communauté de communes Le Grésivaudan, la démarche associe les vice-présidents délégués à la forêt, à l’énergie et/ou au programme TEPOS ainsi qu’une large palette d’acteurs de la filière forêt/bois.

Carte des territoires impliqué dans la stratégie forestière inter-TEPOS. Source : CC Le Grésivaudan
L’objectif est de porter des axes de travail commun pour appuyer la visibilité des actions entreprises afin « de produire quelque chose de mesurable d’ici à la fin du mandat et garantir l’intérêt des pouvoirs publics à la filière forêt/bois » comme le rappelle C.Chassagne, vice-présidente agriculture et forêt au Grésivaudan. L’enjeu partagé par les 6 territoires porte sur le potentiel de la forêt et de la filière bois à horizon 2030 dans le contexte de la transition énergétique.
A noter que cette stratégie ne se veut pas réinventer le fonctionnement de la filière mais s’appuie au contraire sur les nombreux points de préoccupation partagés : valorisation des ressources locales,  mise en valeur des compétences professionnelles du territoire (ETF, scieries…), regroupement parcellaire… La question de la valorisation des services non commercialisables de la forêt (services récréatifs essentiellement) est en revanche plus inédite et sera également traitée.
La phase de diagnostic et de concertation des acteurs étant achevée    il s’agit maintenant d’élaborer les orientations stratégiques et la feuille de route du programme puis de commencer sa mise en œuvre. Ce travail devrait être terminé fin 2017 pour être opérationnel dès 2018.
On notera la participation élevée aux différents ateliers et aux séminaires de lancement/restitution compris entre 35 et 60 personnes à chaque session, marqueur de l’intérêt des différents acteurs à engager ce travail commun.

REVENIR A LA PAGE PRECEDENTE