Bois énergie > Stucturer l'approvisionnement local

LE BOIS ÉNERGIE DANS LES DOCUMENTS DE GESTION DES FORÊTS PUBLIQUES DES BARONNIES

En partenariat avec le Parc Naturel Régional des Baronnies Provençales et l'association des Communes forestières, l'Office National des Forêts engage un programme d'actions soutenu par l'Agence De l'Environnement et la Maîtrise de l'Energie (ADEME) visant à étudier des documents de gestion de certaines forêts publiques du territoire. Ce programme a pour objectif d'identifier les facteurs de progrès pour accroître la mobilisation de bois énergie en forêt des collectivités.

Les données du plan d'approvisionnement territorial qui couvre le territoire d'étude serviront également pour cette identification.

Une quinzaine de communes de la vallée de l'Ouvèze feront partie de l'expérimentation.

La mobilisation de la ressource bois est un volet important des politiques publiques nationales en matière d'indépendance énergétique et de lutte contre le dérèglement climatique.
Cet objectif se heurte à différents freins inhérents à la forêt et la filière bois française (morcellement de la propriété, accessibilité de la ressource,...)
 
En forêt publique, relevant du régime forestier et bénéficiant par conséquent de la gestion de l’Office National des Forêts, l'ensemble des propriétés forestières est doté d'un document de gestion durable (l'aménagement forestier approuvé par l'autorité administrative du ministère en charge des forêts). Ce document de gestion, en outre, planifie et programme les coupes de bois à réaliser sur le domaine forestier public pour 20 ans. Ces programmes précisent les dates et lieux prévus pour le prélèvement, le volume présumé réalisable sur ce prélèvement et les catégories de produits bois qui peuvent être valorisés.
 
Lorsqu’en 2011 le syndicat mixte des Baronnies Provençales a souhaité se doter d’un plan d’approvisionnement territorial, ces données des aménagements ont été utilisées afin de caler au plus près de la réalité du terrain le modèle de calcul servant à estimer sur 20 ans les volumes de bois énergie mobilisable en forêt publique.
 

Ainsi, en complément des démarches mises en place sur le territoire des Baronnies Provençales, en lien avec le plan d'approvisionnement territorial et la charte forestière de territoire, et compte tenu d'une tension de plus en plus vive sur la ressource en produits bois-énergie, le programme d'actions proposé vise à :

  1. analyser de façon précise les prévisions de coupes en forêts publiques du territoire pour les années 2015, 2016 & 2017,
  2. confronter ces prévisions avec les données du plan d'approvisionnement territorial et analyser les convergences et/ou divergences rencontrées dans une perspective d’amélioration continue de l’outil développé par les Communes forestières,
  3. revisiter quelques documents de planification élaborés depuis 20, 15, 10 & 5 ans pour qualifier la pertinence des programmes de coupes, au regard des enjeux récents de mobilisation de la ressource bois énergie.
Une quinzaine de communes de la vallée de l'Ouvèze ont été choisies pour l'expérimentation. Télécharger ici la carte précisant la zone d'étude.

Les objectifs à court terme de cette action seraient :

  • établir une prévision précise et fiable des coupes "bois-énergie" programmées dans les documents d'aménagement forestier et analyser les conditions de mise en marché des bois,
  • utiliser cette prévision pour établir une dynamique collective et territoriale avec les propriétaires publics concernés,
  • préciser les éléments méthodologiques convergents des outils de prévision de l'approvisionnement (en vue d'une amélioration continue des pratiques),
  • définir les conditions de mise en œuvre des programmes de coupes des forêts publiques, depuis leur élaboration dans les aménagements forestiers jusqu'à leur mise en vente, pour optimiser et valoriser le gisement bois du territoire,
  • établir une note technique pour la prise en compte du bois-énergie dans les aménagements forestiers,
  • définir une méthode qui permette d’intégrer aux futurs PAT mis en œuvre les conclusions issues des objectifs précédents, améliorant ainsi la robustesse des données en forêt publique et dotant l’outil d’une capacité de programmation.

L’objectif à long terme est de contribuer au développement de l'offre de bois énergie, en lien avec l'offre de bois d'œuvre et de bois d'industrie

REVENIR A LA PAGE PRECEDENTE