Réseau des territoires > Les actions du réseau

CONCERTATION LANCÉE POUR LE PROGRAMME RÉGIONAL DE LA FORÊT ET DU BOIS EN AUVERGNE-RHÔNE-ALPES (PRFB) ! 

La DRAAF et la Région ont lancé les travaux pour décliner en Auvergne-Rhône-Alpes les 4 grands objectifs Programme National de la Forêt et du Bois (PNFB) arrêté par décret le 08 février 2017 :  

  • Créer de la valeur, en mobilisant la ressource durablement ;

  • Répondre aux attentes des citoyens et s’intégrer aux projets de territoires ; 

  • Conjuguer atténuation et adaptation des forêts au changement climatique ; 

  • Développer des synergies entre forêt et industrie. 

5 groupes de travail thématiques déclinant toute la filière ont été constitué et se réuniront plusieurs fois chacun en 2017. La DRAAF et la Région comptent sur une forte implication des acteurs pour arriver à un consensus et trouver également de nouvelles modalités d’intervention pour atteindre les objectifs ambitieux fixés comme celui de récolter 2 millions de m3 supplémentaires sur notre région ! 

Comment ? dans quelles conditions ? en créant quelle valeur ajoutés sur nos territoires ? pour quelle forêt de demain sur nos massifs? … autant de questions et de discussion en cours pour élaborer les lignes directrices de la nouvelle politique forêt filière bois de l’Etat en Auvergne-Rhône-Alpes. La finalisation du document est prévue pour le 1er semestre 2018. 

L’approche territoriale et les collectivités sont-elles représentées ?  

Affirmée dans le PNFB au niveau national, cette volonté est aussi déclinée sur notre région dans cette étape de concertation : Les Communes forestières , en plus de siéger dans les groupes thématiques, ont été chargées de travailler avec les territoires pour définir des structures « pilotes » dans 21 massifs forestiers. Le PRFB tiendra compte des spécificités locales selon les territoires. Ainsi ce printemps 2017, les intercommunalités porteuses de projets forestier type charte forestière, LEADER, ect… organisent  ensemble, à l’échelle de ces massifs, la remontée de leurs propriétés en associant toute la filière de leur territoire. Dans de nombreux massifs ce sont elles les structures pilotes. Dans les autres cas, elles participent activement. Une nouvelle forme de concertation entre intercommunalités voisines  est en train de naître et / ou de se renforcer selon les secteurs sur les questions forêt filière bois.



Les massifs combinent à la fois plusieurs critères : homogénéité écologique (sylvo-éco-région), cohérence territoriale (EPCI 2017, PNR, CFT, conseil départemental…) des surfaces de forêt et des volumes de bois représentatifs.

REVENIR A LA PAGE PRECEDENTE